Depuis de nombreuses années, nos loisirs sont en majorité dans le bénévolat.
Ayant pris ma retraite avant mon mari, j’ai répondu à l’appel du Pasteur du temps pour les catéchèses des jeunes et même pour la formation des catéchètes. Puis il y a eu le Conseil de Pastorale où on essaie de donner un sens aux actions paroissiales et au comité de liturgie on travaille pour garder signifiantes nos célébrations communautaires.
La pastorale du baptême a également fait partie de mes préoccupations : je me disais si nos paroles, nos gestes sont signifiants avec les jeunes couples, nos semences seront peut-être plus fructueuses.
Dans la paroisse, j’ai toujours été lectrice. Au début je le faisais avec mes deux enfants qui étaient servants de messe. Puis maintenant c’est mon conjoint qui m’accompagne. Ensemble nous servons aussi pour des funérailles.
Membre du SASMAD depuis près de 20 ans, plusieurs personnes ont reçu des visites. Quand une personne te dit : «Vous faites ma semaine avec votre visite!» Eh! Bien, je viens d’avoir ma paye. Depuis un peu plus d’une année, nous avons des messes pour les résidents des Habitations Ste-Germaine-Cousin, présidées par Jean-Pierre, et mon mari aide pour le transport des bénéficiaires et la distribution des Prions et des feuillets de chants que nous fournissons.
Le souci d’un terrain propre et entretenu est une grande préoccupation pour Eddy, il y consacre des heures au printemps et à l’automne. Il supervise et seconde notre petit-fils qui fait le gazon.
Ensemble, nous avons refait la croix sur le terrain et l’escalier du presbytère.
Notre action va maintenant au-delà des limites paroissiales. Nous sommes bénévoles à Adhémar- Dion, maison de soins palliatifs. Eddy y fait de l’entretien, ce qui évite des coûts pour la maison et moi, je suis à l’accueil et je fais une partie de la comptabilité. Pour les personnes qui arrivent, la chaleur de l’accueil permet d’accepter la réalité qui les attend.
Nous oeuvrons bénévolement à l’hôpital depuis 15 ans. Eddy, à l’accueil, dirige les gens à leur lieu de rendez-vous. Pour ma part, je suis aux soins spirituels. Je prends le temps d’échanger avec les gens, prier avec eux et leur offrir la communion.
Nous sommes fiers de donner de notre temps et de notre personne.
C’est pour nous une façon de rendre grâce pour la chance que nous avons d’avoir une bonne santé et c’est aussi répondre à notre mission de baptisés.
Eddy et Jacqueline