« Fake news! », bien oui si vous songez au plan monétaire mais si enrichissant sur le plan spirituel. Après avoir vécu les années du « petit catéchisme », c’est comme vivre un nouveau printemps, un renouveau. Enfin je me réapproprie un Dieu d’amour, de compassion, d’ouverture, de miséricorde, de bienveillance. Peu à peu je comprends qu’Il me demande d’être un disciple dispensateur de sa Lumière, d’être proactif à porter sa Parole, d’être un semeur de la bonne nouvelle. Pour moi, dans notre paroisse, l’aventure a commencé par l’accompagnement de mes petits -fils à la « P’tite Pasto ». Cette première approche si bien adaptée aux petits et présentée par deux catéchètes inspirantes et chevronnées m’a donné un élan. À mon tour, j’ai plongé dans ce bénévolat comme co -animatrice pour accompagner Vincent. Accompagner nos jeunes et leurs parents, c’est les côtoyer généralement pendant quatre ans et demi. C’est apprendre à se connaître, à s’apprécier, à créer certains liens entre nous. C’est vivre différentes approches à travers différents médiums mais tous axés sur la connaissance de Jésus, de nous -même et de notre prochain. Chaque parcours porte sa couleur, son message, ses témoins et nous prépare à vivre trois sacrements très importants dans notre vie : la première communion, la confirmation et sans oublier le sacrement du pardon qui m’a très marqué par sa simplicité, l’accueil du prêtre, le tout accompagné de belles paroles tirées de leur Nouveau Testament. (À suivre…)
s! », bien oui si vous songez au plan monétaire mais si enrichissant sur le plan spirituel. Après avoir vécu les années du « petit catéchisme », c’est comme vivre un nouveau printemps, un renouveau. Enfin je me réapproprie un Dieu d’amour, de compassion, d’ouverture, de miséricorde, de bienveillance. Peu à peu je comprends qu’Il me demande d’être un disciple dispensateur de sa Lumière, d’être proactif à porter sa Parole, d’être un semeur de la bonne nouvelle. Pour moi, dans notre paroisse, l’aventure a commencé par l’accompagnement de mes petits -fils à la « P’tite Pasto ». Cette première approche si bien adaptée aux petits et présentée par deux catéchètes inspirantes et chevronnées m’a donné un élan. À mon tour, j’ai plongé dans ce bénévolat comme co -animatrice pour accompagner Vincent. Accompagner nos jeunes et leurs parents c’est les côtoyer généralement pendant quatre ans et demi. C’est apprendre à se connaître, à s’apprécier, à créer certains liens entre nous. C’est vivre différentes approches à travers différents médiums mais tous axés sur la connaissance de Jésus, de nous -même et de notre prochain. Chaque parcours porte sa couleur, son message, ses témoins et nous prépare à vivre trois sacrements très importants dans notre vie : la première communion, la confirmation et sans oublier le sacrement du pardon qui m’a très marqué par sa simplicité, l’accueil du prêtre, le tout accompagné de belles paroles tirées de leur Nouveau Testament. (À suivre…)