Chapeau aux jeunes, aux parents ou grands-parents qui s’engagent fidèlement dans cette démarche de foi malgré un horaire chargé, la fatigue de la journée et un loisir sacrifié pour participer aux différentes activités : catéchèse, messe familiale, ressourcement parental, eucha-fiesta ou pièce de théâtre et, non la moindre, la catéchèse intergénérationnelle que nous vivons depuis deux ans. C’est un médium extraordinaire car ensemble, enfants, ados, parents, grands-parents, nous réfléchissons et échangeons sur différents thèmes, ex : « Pourquoi et comment prier? »

Si j’ai la chance de vivre autant de magnifiques et riches expériences, c’est grâce à des gens d’envergure et d’avant-garde qui sont des chefs de file exceptionnels. Notre bon pasteur, homme omniprésent, ouvert, inspirant et inspiré, accueillant dans sa belle simplicité. Il se fait du « Soucy » pour tous ses paroissiens. Notre RSE qui encadre et orchestre tous ces parcours. Carmen est une femme engagée, créative, disponible. Elle est une guide dévouée et animée d’une grande foi. Sans oublier ces rencontres avec d’autres bénévoles très présents, tout aussi engagés et inspirants. Tout se vit dans un climat d’accueil, d’ouverture, de non-jugement, de créativité et d’entraide.

Ce bénévolat m’a ouverte à m’inscrire à différents ressourcements offerts dans notre paroisse qui alimentent ma réflexion, ma foi. Que de richesses avons-nous à notre portée dans la gratuité et dirigées par des gens aux multiples talents.

Qui dit foi, dit doute. Alors lorsque je doute de mon implication, de sa pertinence, je me tourne vers sa Parole, son Pain de vie, vers des témoins vivifiants et animés d’un même désir : être des semeurs de sa Parole, de son Amour.

Par Lui, avec Lui et en Lui, je nous souhaite, chacun à notre façon, d’expérimenter et de vivre notre foi, notre espérance et notre amour à ce Dieu qui veut nous combler, chacun selon les dons qu’Il a mis en nous. Cette invocation est pour nous tous : « Fais-nous semer ta Parole, Seigneur et fais-la germer selon ta volonté. » Amen.

Denise Paquin