Il y a tant à dire, il y a tant de silences à garder, tant de place à faire à l’autre… SASMAD… Ce n’est pas qu’un acronyme, ce sont des gens qui ont choisi d’être là auprès de celles et ceux qui sont seuls, malades ou âgés. Ces gens forment une équipe de 13 femmes et hommes qui offrent une présence respectueuse et réconfortante, une écoute attentive. Ils sont là , ils accueillent la personne visitée, son histoire, ses émotions, ses besoins de réconciliation avec soi, les autres et Dieu. Ils sont là, respectueux de la personne, de ses croyances, de ses us et coutumes. Les gens de ce groupe ont été formés et continuent au cours de chaque année à recevoir différentes formations en lien avec leur activité afin de nourrir leur accompagnement.

Ils sont aussi un groupe sécuritaire pour les personnes visitées parce que chacun d’eux a vu son dossier vérifié par la police. Notre petit groupe arpente P.A.T jusqu’aux limites de Montréal -Est. Quelques -uns œuvrent aussi dans les différentes résidences de Pointe – aux -Trembles, à l’hôpital Le Gardeur et à la Maison Adhémar -Dion. Toutes et tous partagent un même but. Pour eux, les mots qui représentent le SASMAD sont : réconfort, accueil, confidence, secret, compassion, respect de l’autre, acceptation de l’autre, support dans l’épreuve, solidarité, confiance, espoir en la vie, service de cœur, écoute…

Je crois que la divinité de Jésus donne à notre mouvement toute son humanité, que n otre relation à Jésus teinte nos agirs. Qu’est -ce qui nous a menés là, chacune et chacun de nous? C’est notre foi en Jésus aimant, en Celui qui s’est tourné vers les délaissés, les souffrants… Le SASMAD peut se résumer en une parole de l’Évangile de Jésus – Christ selon St -Marc (10, 17 -30) : « Jésus posa son regard sur lui, il l’aima ». Jésus est Celui qui écoute, qui nous regarde, qui ne juge pas. Il est amour, Il est rassurant, Il est accueillant, Il est là… Jésus c’est aussi la joie, le bonheur. Jésus savait être heureux, il aimait accueillir, il aimait donner et aussi recevoir . Notre groupe c’est Jean -Pierre, Dominique, Gilles, Monique, Yolande, Louise, Jacqueline B., Roger, Jean -Louis, Jacqueline S., Florent, Yvon et Ginette. Nous avons toutes et tous le goût de rencontrer Jésus à travers celles et ceux que nous visitons. Jean -Marc Barreau a dit : « Notre âme vit en nous, Jésus vient s’y installer petit à petit ». Visiter une personne seule, malade ou âgée c’est aussi recevoir, ce n’est pas seulement donner.

Ginette Frégault, répondante PAT / Mtl -Est.