Sans aller dans les détails scientifiques, nous savons que la ruche est un milieu de vie très organisé, pour une multitude d’abeilles. Chacune d’entre elles accomplit sa mission avec diligence, pour la vie de la Reine et le bien commun de toutes les habitantes du lieu.
On peut faire des parallèles avec la vie d’une communauté chrétienne. Tous ses membres sont au service du Roi des rois, et au service du bien commun de la famille-Église. Chacune et chacun accomplit sa tâche avec efficacité et, contrairement aux abeilles, non pas par instinct de survie, mais par choix libre, amour et conviction personnelle.
Comme pasteur, je suis toujours profondément touché par l’énergie, le temps, le talent, l’amour investis dans la vie de notre paroisse. De l’extérieur, on n’a qu’une vision partielle de ce qui se vit ici et on ne peut probablement pas apprécier à sa juste mesure la valeur et la grandeur de ce qui se vit à l’interne. Même les pratiquants réguliers ne voient pas tout ce qui se déroule en coulisse : c’est du sept jours/semaine : les réunions, les préparations, les formations, les lectures, les recherches, les rencontres individuelles, les appels téléphoniques, les courriels, les travaux mineurs ou majeurs et les bricolages (comme les différents décors et ambiances selon les saisons, les fêtes, les événements), la présence sur internet, l’accueil au secrétariat, tout le volet financier pour rester ouverts et efficaces, sans oublier la prière quotidienne dans laquelle est portée toute cette action évangélique. Et j’en passe.
Je prends comme exemple concret, et récent : la vente de produits-maison. Ce fut un succès grâce au travail d’une quantité exceptionnelle de paroissiens qui préparent l’événement depuis des semaines, que ce soit pour le publiciser, le coordonner, s’assurer de la collaboration de cuisiniers bénévoles, faire les achats des prix pour le tirage, installer les tables et les accessoires, trouver des personnes qui soient présentes sur place pour l’accueil des ‘clients’, démanteler le tout à la fin et compter les sous; et que dire des sept personnes qui ont partagé avec nous de magnifiques photos pour nos cartes, tellement appréciées! Merci et bravo à toutes et tous, trop nombreux pour les nommer.
Vous savez quoi? On constate la même chose pour tous les projets, tous les événements, dans tous les volets de notre vie communautaire chrétienne (Éducation à la foi – Fraternité – Célébration – Rayonnement)! Quoiqu’en pense la société actuelle, un tel constat est édifiant et m’amène à l’action de grâces! Sans aucun doute, ce que nous vivons ici s’avère un apport indispensable et irremplaçable dans la vie de nos familles, de notre quartier, de notre monde. Grâce à Dieu, par tout ce vécu, levain dans la pâte, Christ est vivant, son message et son Royaume continuent de se répandre et de grandir!
+++++++En ce sens, nous avons commencé, dans le dernier semainier, à vous présenter des témoignages personnels de gens qui sont en responsabilité dans la paroisse (nous avons débuté, les 27-28 octobre avec «L’Aventure de l’Évangile»). Si c’est votre cas, vous serez sans doute approchés prochainement à cet effet. Généralement, ces textes alterneront avec mes articles. Merci!