Quand j’ai su, lors des annonces faites par Andrée au prône, qu’il y aurait un repas communautaire après la messe de 16h, le jour de mes 60 ans, je me suis dit: ‘Ça, ça me ressemble !’ Quelque chose de simple, de convivial, accessible à tous, sans fla-fla ni chi-chi, voilà ce que je désirais. Et, le samedi premier juillet, je l’ai eu. J’en suis très reconnaissant. Merci aux personnes qui ont saisi mes aspirations.

J’avais aussi souhaité pouvoir animer tout le chant à cette messe très spéciale pour moi, et c’est ce que j’ai pu vivre. Je voulais avoir tout l’espace nécessaire pour rendre grâce à ma manière, et avec ma couleur propre, à ce Dieu qui me fait profondément goûter sa Présence et son Amour quand je suis en louange devant lui, davantage encore quand c’est en communion avec la communauté ! Que de joie et de paix intérieure je ressens lorsque j’ai ce privilège. Le jour de cet anniversaire qui marquait mon entrée dans la soixantaine, je ressentais diverses émotions, comme à chaque grand passage de la vie, vous le comprendrez ; au final, je retiens surtout le contentement que j’ai expérimenté devant ma petite église, fraîchement repeinte et remplie à capacité de vous, mes frères et sœurs de la paroisse. J’avais crainte qu’il y ait peu de gens en raison du fait que nous étions un samedi après-midi, et au début des vacances, mais j’ai été agréablement surpris. Il y en avait de l’amour dans notre lieu de culte et de rassemblement en Église favori !

Gratitude pour vous tous et toutes qui avez apporté de la nourriture, succulente, variée et abondante ! Merci pour vos souhaits (en personne, dans la carte géante ou par cartes individuelles, textos et courriels aussi), vos marques d’affection, vos cadeaux (poèmes, pot-pourri humoristique en chansons, livres, cartes-cadeaux, vin, chandail et tasse à café de circonstance, invitations au resto, et j’en passe), sans oublier vos dons en argent, qui me permettront de m’acheter une nouvelle aube ! Et que dire des montages de photos projetés à l’écran ou constitués en affiche ayant la forme d’un immense ‘60’. La décoration festive dans l’église, à l’intérieur (entre autres, les tables) et à l’extérieur, était remarquable et m’a suivi en partie au chalet pour les vacances ! Je n’oublierai jamais non plus l’émotion intense que j’ai ressentie quand j’ai vu dans l’assemblée, en plus de mes amis que je vois régulièrement et dont j’apprécie tellement la présence, certains membres de la pasto-jeunesse (dans laquelle j’ai œuvré pendant des décennies) que je n’avais pas vus depuis des années ! Il fallait avoir les nerfs solides, je vous assure, pour accueillir tout cela sans défaillir …

Reconnaissance à toute l’équipe qui a travaillé fort et avec tellement de sincérité à réaliser ce moment de fête qui restera gravé longtemps dans la mémoire de mon cœur. J’ai apprécié chaque minute de cet événement, du moment où je suis entré dans l’église jusqu’au moment où –beaucoup plus tard- j’en suis sorti, fatigué mais tellement heureux. Que le Seigneur en soit béni !

-Votre ami et frère pasteur, Jean-Pierre