Comme pour le premier de l’An, le début d’une année pastorale se veut toujours colorée de tous nos espoirs, tous nos rêves, et surtout de tous les appels du Seigneur saisis dans notre for intérieur. Elle n’est pas comme un canevas vierge ; nous ne remettons pas les compteurs à zéro, à chaque mois de septembre. Nous partons de nos expériences et de notre vécu passés –heureux ou moins heureux- pour aller plus loin encore, guidés par le Saint Esprit et interpellés par notre archevêque qui relaie l’appel du pape et lance avec son équipe un projet pastoral quinquennal (2017-2022): «Ensemble pour la mission». Ce dernier amènera une certaine refonte des structures ecclésiales actuelles, pour mieux servir. En fait, on vivra plus qu’une refonte structurelle : une conversion progressive de notre manière de comprendre et de faire ‘Église’ chez-nous. Ce grand tournant missionnaire nous invitera à sortir de nous-mêmes, de notre zone de confort pastoral , de nos ‘sacristies’, même de nos ‘clochers’, à la rencontre de l’autre; il devient urgent de le faire, question de vie à transmettre et de fruits à porter. Ce n’est pas toujours spontané ni facile, cela peut faire peur dans le contexte actuel d’une société très sécularisée ; voilà pourquoi d’ailleurs le mot ‘ENSEMBLE’ devient un incontournable dans l’équation… Nous découvrirons ainsi le ‘pourquoi’ et le ‘comment’, main dans la main.

BONNE ANNÉE,  COMMUNAUTÉ !  PAREILLEMENT,  DIEU TRÈS AIMANT !