Après un premier regard réjouissant, la semaine dernière sur notre année pastorale 2017-18, continuons et regardons ce qu’il y a eu de nouveau, chez-nous, cette saison. Notre thème «En Église, on sème!» s’est vécu à plein! Voici une nomenclature non-exhaustive de notre travail de ‘semeurs’.

  • J’ai eu le bonheur d’accompagner un groupe de dix jeunes adultes vers la Confirmation et, une première pour moi, j’ai pu les confirmer moi-même, à la Pentecôte, avec l’autorisation de notre évêque;
  • depuis la fin-août, j’ai écrit un blogue presque toutes les semaines, dans le semainier et sur notre site internet (celui-ci existe depuis 11 ans!); nous avons ajouté des comptes Instagram (merci, Justin!) et Twitter à ce que nous avions déjà comme moyens de communication;
  • nous avons vécu deux grandes catéchèses intergénérationnelles (le dimanche après-midi; toute la famille est invitée : frères et sœurs, grands-parents, parrains-marraines, etc.), comme projet-pilote en lien avec l’Office de catéchèse du Québec (Parcours 1 et 3); des thèmes de réflexion très pertinents;
  • j’ai mis sur pied depuis l’été dernier, une semaine mensuelle d’animation de type monastique pour la demi-heure précédant les quatre messes de semaine (silence, bréviaire, textes méditatifs, chant grégorien ou musique relaxante);
  • j’ai augmenté la fréquence de mes messes aux Habitations SGC (tout en leur offrant le Sacrement du Pardon et l’Onction des malades, comme je le faisais déjà dans d’autres Résidences);
  • Ados de la Paix a vu ses rencontres doubler (donc deux fois par mois), cela permettant de créer un esprit de famille dans le groupe et nous donnant l’occasion de préparer davantage de projets, comme les trois messes animées par les ados en paroisse et une au Manoir Pointe-aux-Trembles (chants, lectures, sketches, service à l’autel…) sans oublier les nouvelles infos-paroissiales mensuelles en vidéo (j’ai installé un petit studio de tournage, dans le presbytère), et la participation d’ados à différentes activités communautaires, dont le pique-nique en août;
  • le nouveau comité de préparation des messes familiales a vécu une première année complète très fructueuse, décidant d’un thème pastoral pour celle-ci et préparant avec créativité les messes mensuelles (sans oublier Noël et Pâques), s’impliquant très activement dans leur animation; nous avons ajouté à cette dernière une chorale d’une dizaine d’enfants qui fut, entre autres, très appréciée à Pâques;
  • nous avons créé un comité de liturgie pour les temps forts que sont l’Avent et le Carême; incluant la préparation et l’animation de la Grande Veillée pascale;
  • la chorale d’adultes a pris de l’ampleur; plusieurs nouveaux membres et une présence accrue par rapport aux années précédentes; nous avons fait un dîner fraternel en fin d’année;
  • nous avons vécu trois messes spéciales (des dimanches PM) selon l’approche de ‘la Messe qui prend son temps’ (se vivant dans quelques diocèses du Québec et de France); des moments de ressourcement particulièrement nourrissants; approfondissement de la Parole; partage;
  • pour la première fois depuis que je suis ici, nous avons célébré une messe d’action de Grâces ‘Hommage à nos prédécesseurs’, en nommant solennellement les personnes qui ont défrayé les coûts du chemin de croix, des statues, des vitraux, du tabernacle, de la grande croix, etc. etc.
  • nous avons accueilli un groupe d’accompagnement des endeuillés (offert d’abord aux bénévoles du SASMAD par Francine B.) pendant de nombreuses semaines;
  • j’ai donné une demi-journée (un samedi) de formation pour nos proclamateurs et proclamatrices de la Parole dans nos liturgies;
  • AJOUT MAJEUR : nous avons repris les rencontres de secteur pastoral avec notre nouveau vicaire épiscopal, l’abbé Alain Mongeau; celles-ci ont débuté à l’automne, après la journée presbytérale avec l’Archevêque. D’abord une rencontre avec les prêtres seulement, puis trois rencontres avec différents intervenants pastoraux de nos communautés (les mardis AM), dans les trois paroisses (PAT/ME/RDP) du secteur.
  • Après Pâques, nous avons invité et reçu notre Archevêque pour une messe spéciale présidée par lui. Il entrait dans notre église pour une première fois. Il a beaucoup apprécié la communauté!

(À SUIVRE)